Les céramiques de la fin de l’âge du Fer

Les céramiques de la fin de l’âge du Fer

Le mot « céramique » est le plus souvent utilisé en archéologie pour désigner les poteries, c’est-à-dire les vases en argile ayant été cuits à une température suffisamment haute pour que la matière ne puisse pas redevenir soluble suite à une ré-humidification. Sur les sites archéologiques, la céramique est bien souvent le matériau le plus fréquemment découvert. Les populations anciennes utilisaient la céramique pour satisfaire une grande part de leurs besoins d’ustensiles de cuisine, de table ou de stockage. Au cours du temps, la vaisselle évolue au gré des modes alimentaires et esthétiques. Dans ces conditions, son étude, la céramologie, comme l’étude du mobilier métallique, permet d’approcher le quotidien des populations et de dater les sites archéologiques.

Lire la suite